Plan Individuel de Formation

Plan Individuel de Formation

Présentation générale

Depuis 2014, les formations à l’EDITE se font dans le cadre d’un Plan Individuel de Formation (PIF), propre à chaque doctorant, qui vise à l’aider à préparer son projet professionnel après la thèse. Le PIF est la première étape de “la formation tout au long de la vie” vue comme une pratique vertueuse encouragée par la loi pour faciliter les évolutions et les transitions professionnelles à venir. Le PIF peut être composé de formations de différentes natures : professionnalisantes, méthodologiques et scientifiques :

  • Les formations professionnalisantes concernent le fonctionnement des Entreprises, du monde de la R&D ou encore la maîtrise des langues (anglais et français langue étrangère). Elles concernent également les missions d’enseignement ou la médiation scientifique.
  • Les formations méthodologiques visent la maîtrise d’outils, de savoir-faire ou de savoir-être permettant de faciliter l’achèvement de la thèse et l’insertion dans le monde professionnel telles que la rédaction d’articles ou la prise de parole.
  • Les formations scientifiques ont pour objectif d’enrichir et d’élargir la culture propre au domaine de la thèse par le suivi de cours (en master) ou par la participation à des séminaires ou des écoles d’été.

Le PIF fait partie de votre dossier de doctorant. Le PIF doit être proposé et validé pendant les premiers mois de la thèse. Il est examiné par votre comité de suivie et lors des réinscriptions.

Recommandations pour la constitution du PIF

Le PIF vous appartient, c’est un instrument au service de votre réussite professionnelle, qui vous engage et dont vous êtes le premier responsable. Prenez le temps d’y réfléchir et de le construire lors d’un entretien avec votre direct•eur•rice de thèse (et éventuellement avec votre co-encadrant•e académique ou professionnel•le), qui par son visa certifie avoir apporté son conseil.

Le nombre d’heures que vous devez effectuer dépend fortement de votre parcours d’avant la thèse, de vos connaissances actuelles et de votre projet professionnel. A titre indicatif, vous devriez cumuler environ 100h de formations (ou 15 jours de formation) durant votre doctorat. Pour choisir ces formations, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Quelles sont mes aspirations professionnelles ? Quelles connaissances pratiques, quelle « culture métier », quels outils me seraient utiles en préparation de ce devenir (à quelques années de distance) ?
  • Quels sont mes besoins immédiats, mais aussi qu’aimerais-je apprendre à plus long terme ? Souvenez-vous que la culture, c’est ce qui reste quand on a tout oublié…
  • Quels sont mes défauts connus qui risquent de m’handicaper ? Comment les attaquer de front en profitant de ces quelques années de thèse pour progresser ? (Langues, communication, structuration de l’expression…)

Selon votre devenir, la qualité scientifique de la thèse aura une importance plus ou moins grande. En revanche, l’étendue des connaissances, scientifiques ou non, est un élément toujours essentiel de ce devenir. Passer trois ans obnubilé par le travail pointu de la thèse sans autre curiosité et ouverture est une erreur. Enfin, songez que le temps consacré aux formations du PIF sera toujours minime par rapport à celui consacré à la thèse elle-même.

Vous pourrez choisir les formations dans un catalogue de formations. Toutefois certaines formations ou certaines conditions d’exécution de votre thèse sont considérées comme constitutives de votre PIF. Par exemple :

  • si votre thèse se déroule au sein d’une entreprise ;
  • si votre thèse a une forte composante internationale ;
  • si vous faites votre thèse en situation d’emploi ;
  • si vous avez une mission d’enseignement.

Vous pouvez aussi mettre dans votre PIF des formations d’ouvertures scientifiques hors catalogues telles que :

  • la participation à un tutoriel (typiquement de 3h) ;
  • la participation à des séminaires de recherche ;
  • la participation à des écoles d’été.
  • etc.

Attention, le PIF prend en compte des formations qui vous prépare à votre futur métier, certains types d’activités ou de formations ne sont pas considérées dans votre PIF, par exemple, la participation à une conférence, même en tant qu’orateur, et la rédaction d’articles, car ces activités font partie du travail propre à la thèse.

Démarche à suivre pour constituer et réaliser votre PIF

Première étape : Étude et choix des vœux de formations

Vous devez commencer par réfléchir à votre projet professionnel, c’est-à-dire ce que vous envisagez de faire après votre thèse. Puis vous choisissez les formations peuvent vous aider dans ce projet. Le choix des formations dépend du lieu où vous réalisez votre thèse.

  • Si vous êtes inscrit à l’EDITE, vous pouvez choisir dans le catalogue des formations proposées par l’IFD
  • Pour les doctorants inscrits à Paris Descartes (exclusivement), vous pouvez choisir en plus dans le catalogue de formations de l’UP (Université de Paris).
  • Pour les doctorants d’Eurecom à Sophia Antipolis, le catalogue est proposé par l’administration sur place.
  • Pour les doctorants effectuant leur thèse en province ou à l’étranger, vous devrez trouver des formations vous-même. Prenez contact avec l’ED pour en discuter.

Il existe des cas particuliers pour les thèses effectuées en situation d’emploi ou les thèses cifre effectuées dans des entreprises proposant des formations internes ou encore les thèses comprenant une inscription à des instituts de formations doctorales (telle que l’EIT Digital Doctoral School).
Vous devrez alors l’indiquer clairement dans le formulaire de soumission du PIF.

Deuxième étape : Soumission du PIF à l’école doctorale

La deuxième étape consiste à remplir le formulaire de soumission du PIF avec vos propositions de formations, en concertation avec votre encadrement de thèse qui doit le viser. Le PIF est soumis sur le site de gestion du doctorat EDB.

La procédure détaillée est décrite dans la partie consacrée à EDB de ce site. Nous ne donnons ici que le principe général. Ce qu’il faut comprendre est que le PIF est un processus qui est entamé au début de la thèse et qui peut être modifié plusieurs fois en fonction de votre changement d’orientation professionnelle.

Votre PIF soumis est validé s’il est cohérent vis-à-vis de vos ambitions professionnelles et de votre histoire personnelle. Si votre PIF est incorrect ou incomplet, nous vous inviterons à le corriger ou à le compléter.

Troisième étape : Inscription et suivi des formations

La troisième étape consiste à s’inscrire aux sessions des formations choisies. La réalisation de cette étape dépend du catalogue où ont été pris les formations.

Là aussi, le détail de la procédure est donné dans la page consacrée à EDB. Ce qu’il faut comprendre, c’est que le PIF n’est qu’un formulaire de vœux et qu’il est nécessaire de réaliser les sessions des formations choisies.

Pour les formations hors catalogues, vous devrez déposer sur EDB une attestation de réalisation afin que nous puissions marquer « effectuées » ces formations.

Les demandes d’informations complémentaires concernant les formations doivent être adressées, par mail : à : formation@edite-de-paris.fr